Compagnie

Bach to Trad & CO, compagnie de Danse et Musique est née en 2013 lors de la rencontre artistique de Denis Gasser et Lauriane Kereg.

Ce qui les réunit est un travail de recherche, de création chorégraphique et artistique autour des questions suivantes:

Qu’est ce qui fait loi, sens et jouissance entre ces deux univers ( et qui dans beaucoup de cultures ne font qu’un) :
le nombre et le rythme, le corps, l’espace, le son, l’écriture et l’improvisation, les relations entre partenaires artistiques,
la réception de ce travail par le public ?

Ils cherchent à approfondir ces liens dans le cadre constitué de ces trois axes : contemporain, traditionnel et baroque où Bach et Bartók, les musiques traditionnelles et les chansons du monde sont leurs compagnons quotidiens.


Artistes:
Lauriane Kereg

1329rLauriane étudie la danse contemporaine, classique et jazz au CNR de Toulouse puis au CNSMD de Lyon en contemporain où elle danse sous la direction des chorégraphes Julien Monty, Michel Kelemenis, Yan Raballand. Elle se forme également à la capoeira, danse traditionnelle irlandaise (sean nos), danse baroque ainsi qu’au chant, polyphonique et du monde. Elle travaille pour la Cie Samuel Mathieu, la Cie Tam, participe à divers projets de performances notamment au Palais de Tokyo, centre Pompidou et actuellement avec la compagnie Act2 Catherine Dreyfus.
Les liens entre musique et danse, fondamentaux pour elle, sont à l’origine de son travail de création : elle crée deux pièces avec le musicien Denis Gasser, Bach to Trad & CO # 1 et # 2 en 2014 et 2015 et travaille actuellement à la chorégraphie des 27 chœurs pour enfants et voix de femmes de Béla Bartók et sur un solo tout public autour de musiques traditionnelles scandinaves.
Titulaire du diplôme d’état de professeur de danse depuis 2012, elle donne régulièrement des ateliers en milieu scolaire en lien avec le Centre National de la Danse.

 

Denis Gasser

DG_moc_guitare_mai11-3Musiques traditionnelles, baroques & contemporaines :

Des Barricades mystérieuses de Couperin en 1976 au Rire d’Isaac (concept-album de chansons) en passant par des suites de Bach on cowboy’s guitars pour luth ou violoncelle, les 27 chœurs d’enfants de Béla Bartók (enregistrés solo !), le grand répertoire de la chanson française du XXe siècle et des pop songs présenté très régulièrement en concert dans les hôpitaux et les bibliothèques, les champs musicaux de Denis Gasser sont divers mais cohérents et complémentaires.
Compagnon-arrangeur de nombreux musiciens folks au début des années 1980 : Marc Perrone, Alan Kloatr, Dominique Paris, Jean-François Vrod, Philippe Prieur, Yvon Guilcher, Jean-François Dutertre. Il participe à plusieurs albums importants de cette époque : Gentiane, Playford dancing master, il arrange le premier vinyle de Marc Perrone. En 2006, il fait partie du groupe européen de Gilles Apap avec lequel il se produit, entre autres, au théâtre du Châtelet et à la Radio nationale de Cologne.

Chansons :

Dans les années 1980, il s’oriente vers l’écriture et compose une cinquantaine de chansons, textes et musiques. La plupart sont issues de thèmes traditionnels retravaillés. Deux albums ont réunis ces chansons : Juste un coup à prendre ( 1996 ) et Le Rire d’Isaac ( 2001 ).
Les Ateliers Chansons qu’il anime depuis plus de vingt-cinq ans au sein de l’association qu’il a créée en 1988 l’ont amené à travailler un répertoire d’un millier de chansons de toutes époques, de tous styles et de toutes langues en animant des formations pour des participants allant du parfait débutant au professionnel confirmé, sans oublier des personnes du grand-âge ou handicapés. Le questionnement sur les rapports musique, voix, danse, et la musicothérapie ont toujours nourri son travail ( aidé en cela par sa formation de psychomotricien diplômé d’état ).

Danse :

Depuis 2004, il se forme très régulièrement à la pratique de la danse baroque avec plusieurs formateurs dont Jean-Marc Piquemal et Ana Yepes, à la danse traditionnelle irlandaise avec Michael Tubridy et Mairead O’Casey et également à la danse contemporaine avec Lauriane Kereg avec qui il collabore depuis plus de deux ans sur le projet « Bach to Trad & CO »Denis Gasser s’est toujours tenu entre les musiques populaires et savantes avec une préférence de cœur pour les premières.